Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 07:30

"Je suis un galgo noir.

Il y a encore un an de ça, je ne connaissais que le pain comme nourriture, que le béton comme lit, que les brûlures du froid et celles du soleil. Je ne connaissais que la vie en cage, les bagarres avec les autres chiens pour un brin de « confort » de plus, la dure loi du plus fort, la vie au refuge comme celle d’un orphelin… Mais ce temps-là, au final, n’était pas le pire. Bien avant encore, il y a eu cette non-vie ; ou cette vie d’objet de misère. Oui cette longue période en tant que chasseur. Né dans une fosse, exploité, contraint, enfermé sans lumière, ligoté, torturé, pour la satisfaction de certain petits hommes, petits dans leur âme, petits dans leur tête, primitifs dans leur comportement. Mais je m’arrête, ma colère n’est pas si grande. Ce sont eux les misérables, pas moi. Ce sont eux les prisonniers, enfermés dans leur tradition, dans leur petite vie de fortune, prisonnier d’eux-mêmes. Pas moi. J’ai été bien plus fort qu’eux, bien plus fort que cette vie, puisque je suis resté sur mes quatre pattes. Bien plus intelligent car je ne garde (presque) aucune rancune.

basirefuge

 

Et puis j’en suis sorti et grâce à certains Hommes, grâce à leur dévouement, leur engagement, leur espoir jamais ébranlé, grâce à leur volonté toujours grandissante. Une espèce d’homme que je ne connaissais pas encore, bien différents de ceux évoqués plus haut. Alors oui j’ai eu la chance de croiser ces Hommes. Mais cette liberté qu’ils m’ont rendu, qu’ils ont concrétisé, je l’avais en moi bien avant. Même enfermé j’étais libre. Libre de vouloir rester en vie malgré tout.

Puis ensuite il y eu ce voyage, encore d’autres hommes et d’autres femmes, toujours le même combat dans leurs yeux. Puis l’accueil dans une douce famille, le premier aperçu d’une autre vie, de la vie. La vraie vie d’un chien, aimé pour moi-même, aimé tout simplement parce que je suis un chien.

 

DSC04904

 

Encore après il y eu ma famille définitive. Ma maison, dont je suis le prince, mon jardin, mon canapé, ma gamelle à moi tout seul, et tout le confort que je souhaite. Enfin le repos, le sommeil tranquille, le calme. Plus de peur, plus de coup, plus de cris, j’ai appris à vivre comme tout être vivant le mérite.

 

DSCN7234.JPG

 

Mais je n’oublie pas, les souvenirs des traumatismes passés sont là, malgré moi. Je suis méfiant, difficile de faire confiance, les autres chiens me font peur, peut-être n’ai-je pas souvent gagné au jeu du plus fort. Mon pelage amoché témoigne de ce que les hommes sont capables, parfois mon regard trahit encore les souvenirs de cette sombre vie. Non je ne suis pas guéri, mais je ne m’en tire pas si mal.

Aller je l’avoue c’est ma maîtresse qui parle à travers moi… ou bien moi qui parle à travers elle, qui sait… Croyez-vous que nous ne sommes pas conscients de notre sort ? Sinon pourquoi sommes-nous tristes ou heureux ?

 

 Je m’appelle Basi, je suis un ange noir revenu de l’enfer, et je pense à mes frères et à mes sœurs encore là-bas, à ceux qui ne reviendrons peut-être pas...

 

Pour eux, pour moi, n’oublions jamais.

 

 

 blog.JPG

 

Texte écrit par son adoptante Avril 2013 : Nastasia G.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Review Support Omni Tech 05/06/2014 13:45

You have a lovely dog and I can see that you enjoy every moments with it. It is a nice way to write the testimonial of a dog in this fashion. I too have a dog, a German shepherd and it is been great to spend my time caring it.

pount 20/04/2013 13:26

J'en ai pleuré! Je vois Bienca qui a toutes ses cicatrices, ses mammelles protubérentes, qui a parfois encore tendance quand on rentre à la maison de vouloir descendre à la cave où elle a très certainement vécu et où elle a donné naissance à je ne sais combien de bébés et qui malgré cela est fière, libre et qui m'adore comme aucun autre de mes chiens parce qu'elle a compris, je pense, qu'elle ne serait plus jamais maltraitée et mieux encore, aimée.

patricia36 17/04/2013 07:33

Comme tu es devenue magnifique Basi! Merci à ta famille d'adoption pour ce beau témoignage d'amour.

Hélène Malvaldi 16/04/2013 17:39

Un bien beau témoignage, Nastasia, en l'honneur de ton magnifique et majestueux prince noir, beau Basil. Merveilleux Basil, sorti de l'enfer pour vivre enfin la vie heureuse que tu mérites auprès
de ta douce maitresse... Beaucoup de bonheur à vous deux....

Présentation

  • : Le blog de defense des galgos et des animaux maltraités
  • Le blog de defense des galgos et des animaux maltraités
  • : Faire connaitre le triste sort réservé aux Lévriers Galgos et Podencos, chiens de chasse martyrs d'Espagne. Nés pour souffrir. Agir pour les aider, les accueillir, les faire adopter, sensibiliser l'opinion publique. Dénoncer également toutes les autres formes de maltraitance infligées aux animaux quels qu'il soient...et où qu'ils soient..!
  • Contact

Recherche

Liens